Ace Attorney : Law and Justice

Dans ce forum RPG, venez incarner un avocat de la défense, un procureur, un détective ou un simple civil et participez à des procès aussi déjantés que ceux de la célèbre série de jeux : Ace Attorney!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Daphné Dulys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daphné Dulys

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 06/05/2010

MessageSujet: Daphné Dulys   Jeu 6 Mai - 19:41

Daphné Dulys

Âge : 19 ans
Sexe : femme
Groupe : avocate de la défense
Physique : Daphné est de taille moyenne et plutôt mince. Ce qu'on retiens le plus chez elle, c'est sa chevelure d'un roux flamboyant, presque rouge, ses grands yeux verts et ses taches de rousseurs lui donnant l'air un peu plus jeune qu'elle ne l'est (et c'est pourquoi elle les déteste). Côté vêtements, elle estime que le tribunal n'est pas un défilé de mode, et que la tenue vestimentaire doit rester formelle et simple. Pas de froufrous inutiles pour la jeune fille. Elle a opté pour un tailleur noir à fines rayures et des bottes plates. La seule chose singulière dans sa tenue est le nœud monté sur un élastique qu'elle utilise pour attacher ses cheveux. Il lui est très cher car c'était un cadeau de son père. Le plus souvent, elle épingle son badge d'avocate sur sa veste au tribunal, mais lorsqu'elle est en dehors, elle préfère le garder dans sa poche. C'est plus discret pour enquêter...

Personnalité : A première vue, Daphné est plutôt froide et condescendante. En tout cas, c'est ce que le juge, les procureurs et les témoins voient au tribunal, et parfois certains détectives. En effet, la demoiselle a tendance à changer de personnalité au travail. Sans vraiment le faire exprès... Sa détermination pour sauver un client est telle que plus rien d'autre ne compte. Où plutôt, seule la vérité compte. Puisque ses clients disent la vérité. Le fait qu'elle n'aime pas vraiment les procureurs n'arrange pas les choses. D'autant plus qu'ayant commencé sa carrière à 13 ans, elle sut vite qu'elle devait être ferme pour garder crédibilité. Surtout quand en face d'elle, une Franziska du même âge usait de la cravache à tour de bras. Il était nécessaire de cacher le plus possible ses émotions, ne rien laisser paraître.... Et parfois bluffer, mais c'est une autre histoire. En général, elle est plutôt bien préparée à ses procès, mais des retournements de situations peuvent survenir. Elle est vive d'esprit et intelligente et sait bien user des mots.
Si Daphné est une jeune fille plutôt sûre d'elle et charismatique, elle n'est en réalité pas calculatrice et ne méprise pas les autres. Elle mets du temps à accorder sa confiance et peux paraître froide, mais seulement quand elle ne connaît pas encore assez la personne en face. Une fois ce cap passé, elle est amicale et attentive aux autres.
Elle a mauvais caractère, s'énerve pour peu, une râleuse. Elle veut vraiment être prise au sérieux et s'applique pour cela à avoir un comportement mature. Elle déteste la violence et les mensonges, méprise les menteurs et ceux qui jouent avec les preuves ou les scènes de crimes. Elle voue une totale confiance à ses clients, estimant que si ce n'est pas le cas, autant ne pas prendre le dossier. Elle est de tempérament fonceur, déterminé voire parfois presque obsessionnel.
Elle est secrètement fan de jeux vidéos et du samourai d'acier... Des gouts bien trop enfantins..
Son plus gros défaut, c'est d'être impulsive. Ses mots dépassent sa pensée lorsqu'elle s'énerve et elle n'aime pas être provoquée.

Histoire : Daphné Dulys naquit en France, et dès cet instant, elle n'était déjà pas une enfant ordinaire. Son père, Serge Dulys, était une rockstar assez connue, guitariste d'un célèbre groupe... La naissance de l'enfant fut assez médiatisée. Certainement trop. Ce déferlement médiatique poussa la famille à déménager aux Etats-Unis. Le groupe de Serge entama alors une pause de deux ans. Même s'ils étaient célèbres aussi là bas, c'était moins le cas qu'en France. Avec certaines précautions, leur vie était presque normale. Le tout jeune père, alors âgé de 23 ans, voulait passer du temps auprès de sa famille. Après tout, il voyait déjà rarement sa petite amie qui était depuis peu devenue sa femme, assez précipitamment d'ailleurs, et cette enfant était pleine de promesses pour l'avenir... Les deux premières années de vie de Daphné furent comme celle de tout enfant entouré d'amour. Après cette pause, le groupe reprit son activité. C'est là que tout se brisa pour Serge Dulys et sa famille. A la fin d'un concert, on retrouva l'un des membres du groupe assassiné. Serge fut arrêté et accusé du meurtre. Il était innocent.... Malheureusement pour lui, le procureur qui s'occupa de ce dossier n'était autre que... Manfred Von Karma. Étant célèbre, Serge eut ceci droit à un avocat prestigieux: Henri Hunter. Mais cela ne suffit pas. Même si Hunter réussit à mettre en lumière les techniques douteuses de Manfred Von Karma, ce dernier gagna le procès. Sentence maximale. Peine de mort. Le verdict venait d'être prononcé quand un immense tremblement de terre eut lieu....
Le procès de Serge Dulys eut lieu le jour précis ou l'incident DL-6 arriva. Mais il ne sut jamais que Henri Hunter était mort juste après sa condamnation.
L'enfance de Daphné devint alors radicalement différente. Sa mère refusait de voir Serge, le croyant coupable du meurtre, et l'amenait simplement au parloir voir son père. Seule. Sa relation avec son père était réduite à cela. Une vitre entre eux. Il ne pourra plus jamais la serrer dans ses bras. Au fond de cette sombre prison. Il était clairement malade, pâle. Il ne cessait de clamer son innocence. Daphné, petite fille, le croyait. Et ne cessa jamais de le croire jusqu'à son exécution, 9 ans plus tard. Il lui avait dit tout sur Manfred Von Karma et ses techniques. Il lui avait tout dit. Et très tôt, Daphné fit le vœu de devenir avocate de la défense. Pour que jamais plus ce genre de choses n'arrive. Plus d'innocents en prison. Et il fallait l'avouer, pour venger son père... Elle détestait ces procureurs. Des menteurs. Il lui avait dit. C'était de leur faute. Elle se mit immédiatement à étudier. Elle était ce qu'on appelle une "enfant précoce" et avait déjà beaucoup d'années d'avance sur son âge.
Trouver la vérité. Ce qui était réellement arrivé à ce concert. Elle voulait le savoir. Elle promit à son père de trouver le véritable coupable. Et quand à ses onze ans, il fut finalement exécuté, elle sut qu'il partait en paix. Il lui faisait confiance. C'était à elle d'agir.
C'est à treize ans que Daphné devint officiellement Avocate de la défense, en même temps qu'une certaine jeune procureur allemande.. Daphné entendit rapidement parler d'elle, comprenant rapidement que c'était la fille du procureur qui a mis son père en prison. Elle savait très bien que Manfred Von Karma était intouchable. Alors rapidement, elle pensa qu'il fallait rivaliser avec sa fille à la place. Et la battre. Même si elle était procureur en Allemagne et que pour le moment, une confrontation directe n'était donc pas possible... Franziska eut son tout premier procès avant Daphné, et déjà, cela l'énervait. Elle la voyait comme une rivale, même si Franziska ne connaissait même pas son existence. Après tout, l'une comme l'autre étaient déjà considérées comme des prodiges du barreau. Elle savait qu'un jour, elle l'affronterait. Et s'y préparait. En attendant, elle voulait trouver plus d'informations sur ce qui était arrivé à son père. Elle ne connaissait même pas les détails de l'affaire, son père lui en avait peu parlé. Elle était petite à l'époque, ce n'est pas comme si elle pouvait se souvenir de quelque chose. Tout ce qu'il lui avait dit, c'était l'intitulé du cas: MH-7, son avocat, et le procureur. Elle débuta au bureau Rosenberg ou travaillaient plusieurs avocats. Idéal pour glaner des infos. Elle alla demander à ce type accro au café, Mr Armando, s'il connaissait Gregory Edgeworth. Il y avait aussi cette jeune femme, Melle Fey, qui put l'éclairer. La vérité tomba comme un couperet. Il était mort..... Ainsi, elle ne pourrait jamais lui demander... Mort comment, en fait ? Elle frissonna en apprenant le meurtre. Et tressaillit en entendant la date de celui-ci. Le lien se fit vite dans son esprit. Son père avait été condamné ce même jour ou un terrible meurtre avait eu lieu au tribunal. Et personne ne savait qui était le meurtrier. Melle Fey, pour des raisons inconnues, semblait troublée. Un témoin de moins sur cette affaire. Le combat de Daphné ne faisait que commencer.
Peu de temps après, la jeune fille fit connaissance de Maya Fey qui passait voir sa soeur. Cela resta une connaissance de vue au départ, mais Daphné finit par apprécier la jeune fille. Après tout, elle avait son âge. Et lors des rares pauses qu'elle s'accordait pendant le travail, elle aimait la voir aux alentours et bavarder un peu quand personne n'était là. C'était la seule personne avec qui elle pouvait réellement avoir treize ans. Son comportement était beaucoup plus controlé et froid au bureau, avec les autres avocats. Elle commença à admirer Mia Fey et Diego Armando de loin. Et même si elle ne leur parlait pas beaucoup, elle s'était attachée à leurs présence. A cette façon qu'avait Diego de l'appeler "gamine" ce qui la faisait toujours sortir de ses gonds, au calme rassurant de Mia qui à l'occasion, la conseillait sur ses cas.
Cela ne dura malheureusement que quelques mois. Jusqu'à ce jour où Dahlia Plantule empoisonna Diego Armando. Ou Daphné réalisa qu'il allait lui manquer, qu'elle se sentait mal. Elle avait en fait l'impression de perdre un autre repère, comme quand son père était mort. Elle n'était peut-être pas aussi forte qu'elle le pensait. Ou Mia devint soudainement de plus en plus silencieuse. Même si elle était toujours amicale, on pouvait sentir cette détermination en elle. Sûrement la même que Daphné. Mia lui avait dit un jour, qu'elles se ressemblaient plus qu'elle ne pensait. Il y eut ce procès où Dahlia fut condamnée, auquel Daphné avait pu assister et voir la force de Mia au tribunal. Et puis elle était partie. Avait fondé son propre cabinet.
C'était certainement mieux comme ça, elle n'allait pas avancer si elle restait chez Rosenberg. Mais Daphné se sentait un peu seule.
Les mois passaient, elle cherchait à amasser des informations sur l'affaire MH-7, mais n'avançait pas beaucoup. Il lui faudrait certainement retrouver le dossier aux archives de la police, mais sans autorisation officielle, c'était difficile... Elle avançait dans sa carrière en même temps. Chaque procès gagné la faisait se sentir un peu mieux. Et pour l'instant, elle n'en avait perdu aucun. Elle savait que cela arriverait, qu'un jour, elle devrait sûrement défendre un client qui était coupable. Mais elle ne préférait pas y penser. Parce qu'il fallait croire ses clients jusqu'au bout. Elle se souvint en menant ses recherches qu'Edgeworth avait un fils... Lui. Miles Edgeworth... Elle n'avait pas fait la connexion, trouvant hautement improbable que ce procureur, disciple de Von Karma, soit le fils du célèbre avocat de la défense... Mais non, le nom de famille n'était pas une coincidence.
Elle voulait lui parler. Connaitre la raison. Et savoir... si par hasard... Si jamais il savait quelque chose... Mais jamais il ne répondit à ses lettres, et le temps passa avant qu'elle ne se retrouve face à lui au tribunal. Elle n'eut que peu de temps avant l'ouverture du procès pour lui parler. Tentative inutile. Il l'envoya proprement balader. Après tout, c'était compréhensible, elle non-plus n'aimait pas parler de son père.
Les années passaient. A 17 ans, elle n'avait pas une carrière parfaite. Mais elle savait qu'elle faisait les bons choix. Et que la vérité triomphait toujours.
Elle lisait et relisait ce dossier de l'affaire, qu'elle avait fini par obtenir grâce à l'inspecteur Tektiv et sa gentillesse. Bizarrement, elle n'était pas allée rechercher les témoins de l'époque. Elle était lente. Il fallait dire qu'elle manquait de temps libre. D'informations. Manfred Von Karma n'allait rien lui apprendre de nouveau, Gregory Edgeworth était mort, son fils ne savait rien et avait trahi sa mémoire en devenant un de ces menteurs de procureurs... Elle se décourageait. Peut-être qu'après tant d'années, ce n'était plus possible. Les souvenirs des témoins n'étaient plus fiable. Tout ce qu'il restait, c'était les preuves...
Cette année-là, plusieurs évènements la secouèrent. Mia Fey. Assassinée. Et même si elle ne l'avait revue que trois ou quatre fois ces dernières années, elle en fut retournée. Surtout qu'elle savait plus ou moins que Maya, qu'elle n'avait pas revue non plus depuis un moment, n'avait que sa soeur... D'abord l'empoisonnement d'Armando, et ça... Le procès de Maya était déjà fini quand elle l'apprit.. Daphné était soulagée. Prit soin de noter le nom de celui qui l'avait innocenté. Et puis il y eut cette affaire qui fit pas mal de bruits. DL-6 ramenée à la lumière. Daphné comprit le combat de Mia, et comprit aussi... Qu'il était possible de ramener la vérité quinze ans après. Et que Manfred Von Karma était bien plus ignoble que tout ce qu'elle avait imaginé. L'année suivante, une personne qu'elle attendait depuis longtemps fit ses débuts en Amérique. Franziska Von Karma. Daphné, pour connaître ses méthodes, assista au premier procès contre Phoenix Wright, sans savoir que l'accusée était Maya... Décidément, il y avait quelque chose de maudit chez les Feys. Et cette Franziska.... Elle avait tout les traits de caractère que Daphné détestait chez les procureurs. Pire, même. Elle mentait, manipulait les témoins, jouait avec les preuves. Et utilisait la violence. Ce fouet là....
Est ce que cela valait la peine de l'affronter ? Elle attendait ce moment avec impatience, mais à la voir, Von Karma avait d'autres plans. Quand elles se rencontrèrent au détour d'un procès auquel elle avait assisté, les présentations furent froides. Et Franziska n'avait aucune envie de s'embêter avec "une idiote qui se croyait intelligente, et qui avait osé devenir avocate avec un père meurtrier".
Sentant ses nerfs lâcher, la pression monter et une furieuse envie d'étrangler la demoiselle aux cheveux argentés, Daphné décida qu'elle devrait faire une pause. Elle arrêta de prendre des cas pendant un an. Trop de choses étaient arrivées. Elle se contenta de suivre la carrière de Wright à travers les journaux, puisqu'avec lui, il y avait Maya maintenant. Et même si Daphné ne lui avait pas parlé depuis des années, elle se souvenait d'elle et ne voulait pas qu'il lui arrive la même chose qu'à Mia. Elle ne prenait plus de cas, mais elle menait toujours son enquête, et à présent totalement concentrée. Elle ne pouvait pas punir le coupable, et c'était vraiment rageant, mais elle eut une idée, au final, de qui était le véritable assassin dans l'affaire MH-7. Seulement grâce aux faits. Elle avait l'esprit un peu plus tranquille. Mais savoir que c'était un membre du groupe qui avait fait porter le chapeau à son père... Cet homme était dans la nature et demeurait introuvable.
Vers la fin de cette année là, Daphné entendit parler de cette affaire impliquant les Feys, et décida d'aller voir le procès. Quelque chose la chiffonnait, et savoir que Maya avait encore des problèmes...
Un procureur. Un masque. Des cheveux blancs. Mais une coiffure toujours reconnaissable, une voix inchangée, et surtout, toujours le même mug de café. Elle en était certaine, celui qui se faisait appeler Godot était bien Diego Armando. Mais pourquoi ? Et pourquoi désirer une "vengeance" contre Wright ? Elle essaya de lui parler, mais la seule réponse qu'elle obtint était "Cet homme est mort.".
De toute façon, la vérité avait fini par éclater. Sur les Feys, et sur Diego. Après cela, elle put enfin réellement lui parler. Et reparler avec Maya. Rencontrer Wright pour qui elle avait fini par avoir une certaine admiration.
Sa carrière doit reprendre maintenant. Sur une nouvelle base. Cette affaire lui aura appris quelque chose, c'est que la vengeance ne fait que du mal... Alors plus de ça.
Juste... La vérité.
Même si elle garde toujours ce désir d'affronter les meilleurs procureurs qu'elle connaisse: Miles Edgeworth, et Franziska Von Karma. Mais maintenant, par désir de se dépasser et d'être la meilleure... Après tout, elle aussi est une prodige, non ?


Autres ? : C'est pas trop long ? XD et euh il est tard là, donc je relis pas, je le ferai demain, donc désolée s'il y a des fautes x_x
Code : OK!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra Powell

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 30/04/2010

Dossier
Nom:
Procès:
Procès gagnés:

MessageSujet: Re: Daphné Dulys   Lun 10 Mai - 15:38

J'aime =) Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Juge
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Daphné Dulys   Dim 30 Mai - 23:35

Bienvenue! J'espère ne pas être trop tard... j'avais abandonné mes espoirs que ce forum fonctionne un jour...
C'est une belle et très longue présentation! Je pense que tu as utilisé les noms à la fois français et anglais du père d'Edgeworth. Il serait préférable de corriger cette erreur.
Tes liens avec les personnages d'Ace Attorney ne sont pas trop importants, tu pourras donc les garder.

Pour terminer ta présentation, j'aimerais que tu écrives quinze lignes sur ton arrivée sur une scène de crime.

À bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://law-and-justice.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daphné Dulys   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daphné Dulys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daphnée Astrann [Danseuse]
» Attention les yeux : Daphné [ Stratège]
» ❝ You are not alone, together we stand ❞ Daphné & Edwin
» Daphné [à corriger]
» Daphné Greengrass (Serpentard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ace Attorney : Law and Justice :: Les Personnages :: Présentation :: Fiches en cours-
Sauter vers: